Menu

 

AEM pub haut310816

 

AEM pub54

L’Afrique pourra-t-elle scolariser tous ses enfants?

Selon les données du Bureau de la statistique de l’UNESCO, la moitié des enfants non scolarisés dans le monde se trouvent sur le continent africain et, une majorité d’entre eux, en Afrique dite francophone, 25% d’entre eux d’âge du niveau primaire, 71%, du niveau secondaire.

Comme communauté, la Francophonie est au tout dernier rang mondial dans la scolarisation de ses enfants qui, par dizaine de millions, ne fréquentent pas et ne fréquenteront pas l’école une seule journée dans leur vie au XX1e siècle. Confrontée à une situation comparable, l’Asie du Sud a fait des gains considérables, ces vingt dernières années, là où l’Afrique dite francophone a tristement stagné, pour dire le moins.

Déjà troublantes, ces données deviennent redoutables quand on les situe dans la dynamique démographique africaine, dynamique qui pourrait produire un doublement de la population du continent d’ici 2050.

Dans la même période, la population de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) passera de 310 à 735 millions et les citoyens des pays dits francophones de cette communauté, de 100 millions à 278 millions; celle de l’Afrique centrale (CEEAC) passera de 130 à 300 millions, et les citoyens des pays francophones de cette communauté, de 97 à 260 millions.

Bref, dans les 25 prochaines années, les systèmes scolaires des pays dits francophones d’Afrique de l’Ouest et Centrale, systèmes scolaires déjà totalement débordés, pourraient devoir accueillir de 225 à 250 millions de nouveaux élèves et étudiants. La dernière enquête réalisée par l’Observatoire de la langue française rappelait que, selon l’UNESCO, ce sont plus de 2 millions d’enseignants qu’Il faudra trouver pour assurer la scolarisation universelle sur le continent africain. Colossal, ce défi est d’abord celui des Africains, mais comment ne pas croire qu’ils sont en droit de compter sur l’avantage francophone, si, dans ce domaine, un tel avantage existe?

L’enjeu en cause, l’ampleur du défi, l’urgence aussi appellent une initiative francophone de grande envergure, une initiative sans précédent où seraient mobilisées toutes les ressources nationales disponibles, publiques et privées, de tous les pays participant au mouvement francophone et, où seraient sollicitées, avec une insistance soutenue, les ressources des institutions financières et bancaires nationales, régionales et internationales, celles des fondations, des coopératives et des entreprises et, pourquoi pas, celles de pays non francophones désireux de renforcer l’initiative francophone. L’Institut de la Francophonie pour l’éducation et la formation de Dakar, institut voulu par le Sommet de Dakar et inauguré par la Secrétaire générale, en octobre 2015, doit absolument bénéficier de l’avantage francophone pour cette opération visant la scolarisation universelle de tous les enfants de l’espace francophone. L’alternative conduira à l’échec du continent et cet échec aurait des répercussions tragiques, des répercussions continentales et universelles de très grande portée.

Jean-Louis Roy

Jean-Louis Roy, titulaire d'un doctorat en histoire de l'Université McGill en 1971, est historien, journaliste et diplomate québécois. Il a été secrétaire général de la Francophonie de 1990 à 1998. Il dirige présentement le Think Tank Partenariat International (PI) dont la mission est d'explorer et comprendre les extraordinaires mutations du monde qui se déploient dans notre temps et contribuer à l’émergence d’une communauté internationale qui en soit l’expression et qui en assume la gouvernance.

Jean-Louis Roy est aussi Président du Forum Africa, un événement biennal organisé à Monréal par Afrique Expansion, la Banque africaine de développement et Export Québec, en collaboration avec Afreximbank, l'African Business RoundTable (ABR) et le Conseil Canadien pour l'Afrique, et dont l'objectif principal est d'offrir des outils et approches novatrices pour accroître l'investissement privé en Afrique.



Retour en haut

AE ENTREPRISE

logo AE
Afrique Expansion Inc.

Créée en 1995, Afrique Expansion Inc. est une firme de consultants en communication et développement international dont la mission est de promouvoir les relations et les partenariats d’affaires entre les entreprises canadiennes et africaines.
Plus d'infos

AE MAGAZINE

  • logo AEM
    Afrique Expansion Magazine

    Depuis 12 ans, Afrique Expansion Magazine est une revue internationale des affaires qui fait la promotion des échanges commerciaux et des partenariats d’affaires entre l’Afrique et les Amériques... + Plus d'info...
    + Plus d'info...

FORUM AFRICA

  • logo forum new
    Forum Africa

    Rendez-vous d’affaires Organisé par Afrique Expansion Magazine. Il réunit des entrepreneurs, personnalités politiques et dirigeants d’organismes publics et privés...
    + Plus d'info...

CONTACT

  • Afrique Expansion Magazine est une publication du groupe Geramcommunications Inc.
    Tel: +1 (450) 902-0527
    Fax: +1 (514) 393-9024
    Email:
    Équipe
    facebookTwitterYoutubeLinkedin

×
Newsletter

Abonnez-vous à notre infolettre

* Obligatoire