Menu

 

AEM pub haut310816

 

AEM pub54

Une descendante africaine célébrée sur la monnaie canadienne !

Pionnière dans la lutte des droits des Noirs au Canada, Viola Desmond deviendra la première Canadienne à apparaître sur la monnaie nationale à compter de 2018.

On a l’impression que peu de Canadiens la connaissent mais pourtant, l’histoire de Viola Desmond (1914-1965) est tout sauf banale. Curieusement, on la surnomme « la Rosa Parks du Canada » pour le rôle qu’elle a joué dans le combat de la population noire contre le racisme et la ségrégation. Ce qu’on oublie toutefois de dire, c’est que Mme Desmond a agit 9 ans plus tôt que Mme Parks, célèbre figure américaine qui refusa de céder son siège dans l’autobus à une personne blanche en 1955.

Reste que les similitudes sont nombreuses entre les histoires de Mmes Desmond et Parks. Le 8 novembre 1946, Viola Desmond se trouve à New Glasgow, dans la province de la Nouvelle-Écosse, quand elle éprouve des ennuis avec son véhicule. Le mécanicien lui confirme qu’il lui faudra quelques heures pour tout remettre en ordre. Mme Desmond se rend donc au cinéma pour passer le temps. Une fois sur place, elle refuse de s'asseoir au balcon réservé aux Noirs, choisissant plutôt de défier la direction de l’établissement en prenant place au parterre où seuls les Blancs avaient accès.

Viola Desmond a refusé de sortir de la salle, forçant les policiers à intervenir brutalement. Littéralement traînée dehors, elle fut par la suite emprisonnée et « reconnue coupable de ne pas avoir payé la différence d'un cent entre le prix du billet au balcon et celui au parterre », détaille l’AFP. Mme Desmond a ensuite dû acquitter une amende de 20 dollars. Elle a toujours contesté sa condamnation, affirmant qu’il s’agissait plutôt de pure discrimination raciale.

L’histoire de Mme Desmond a fait boule de neige et est à l’origine de l’émergence du mouvement des droits civiques au Canada. Elle a non seulement alimenté les débats autours de la question, mais également vu des poèmes et autres écrits être composés pour célébrer sa bravoure et son courage.

Viola Desmond portrait 091216

Hormis le billet de 20 dollars canadiens sur lequel on retrouve la reine Elizabeth II, chef d'État en titre du Canada, aucun autre billet n’avais jusqu’ici célébré une femme. Souhaitant permettre à une personnalité féminine d’apparaître sur la monnaie canadienne, le gouvernement a lancé le printemps dernier un grand concours national afin de recevoir les nominations de la population à ce sujet. Un comité a ensuite retenu cinq noms parmi les 26 300 propositions soumises par les Canadiens pour finalement arrêter son choix sur Viola Desmond.

Aux dires du ministre canadien des Finances Bill Morneau encore cité par l’AFP, le choix de Viola Desmond pour orner les billets de 10 dollars, permet « de souligner la contribution incalculable que toutes les femmes ont apporté et continuent d'apporter à l'histoire du Canada. L'histoire de Viola Desmond nous rappelle à tous que de grands changements peuvent commencer par de simples moments de dignité et de bravoure », a ajouté le politicien.

En 2010, 45 ans après son décès et près de 65 ans après son fameux incident au cinéma, Viola Desmond a reçu des excuses officielles posthumes et vu sa condamnation annulée.

Mais l’histoire de cette descendante africaine avec les mouvements civiques ne se limite pas à ce simple incident grandement diffusé. Mme Desmond était une pionnière, une femme d’affaires accomplie qui a toujours supporté et encouragé les jeunes femmes noires à mettre sur pieds leurs propres entreprises, à s’émanciper. Elle-même propriétaire d’un salon de beauté, elle avait remarqué qu’il n’existait pas de produits adaptés aux cheveux et à la peau des personnes noires. Un vide qu’elle a choisi de combler en lançant ses propres lignes de produits.

Le Canada célèbre donc aujourd’hui bien plus que « la Rosa Parks canadienne ». Il honore une entrepreneure née, une femme qui a su en inspirer des milliers d’autres à une époque où la différence de couleur était un formidable handicap à la réussite socioprofessionnelle. Bravoure, courage, détermination à toute épreuve, intelligence et force vive, voilà ce que les Canadiens ont choisi de célébrer en faisant ainsi entrer Viola Desmond dans l’histoire désormais indélébile de ce pays.

Jean-Nicolas Saucier

«Touche-à-tout» décrit parfaitement Jean-Nicolas Saucier, actuel rédacteur en chef d’Afrique Expansion Magazine. Actif dans l’univers médiatique depuis plus de 15 ans, il a sévi sur toutes les tribunes, du magazine à la radiodiffusion, de la presse écrite au domaine Web.



Retour en haut

AE ENTREPRISE

logo AE
Afrique Expansion Inc.

Créée en 1995, Afrique Expansion Inc. est une firme de consultants en communication et développement international dont la mission est de promouvoir les relations et les partenariats d’affaires entre les entreprises canadiennes et africaines.
Plus d'infos

AE MAGAZINE

  • logo AEM
    Afrique Expansion Magazine

    Depuis 12 ans, Afrique Expansion Magazine est une revue internationale des affaires qui fait la promotion des échanges commerciaux et des partenariats d’affaires entre l’Afrique et les Amériques... + Plus d'info...
    + Plus d'info...

FORUM AFRICA

  • logo forum new
    Forum Africa

    Rendez-vous d’affaires Organisé par Afrique Expansion Magazine. Il réunit des entrepreneurs, personnalités politiques et dirigeants d’organismes publics et privés...
    + Plus d'info...

CONTACT

  • Afrique Expansion Magazine est une publication du groupe Geramcommunications Inc.
    Tel: +1 (450) 902-0527
    Fax: +1 (514) 393-9024
    Email:
    Équipe
    facebookTwitterYoutubeLinkedin

×
Newsletter

Abonnez-vous à notre infolettre

* Obligatoire