Menu

Deux ONG appellent Paris à soutenir un traité à l'Onu sur les obligations des multinationales

Deux ONG ont appelé jeudi le gouvernement français à soutenir fin octobre à l'Onu un projet de traité international sur les obligations des multinationales concernant les droits de l'homme, qui s'inspire de la loi française dite du "Rana Plaza".

Dans un communiqué, Les Amis de la Terre France et ActionAid France-Peuples solidaires demandent au gouvernement français de "promouvoir" la loi française sur le devoir de vigilance des sociétés mères, "en soutenant le projet de traité à l'ONU, lors de la prochaine session de négociations qui se tiendra du 23 au 27 octobre à Genève".

Cette loi, promulguée fin mars, oblige les multinationales françaises à établir un plan de vigilance chez leurs sous-traitants ou fournisseurs à l'étranger.

L'objectif du texte est d'éviter des drames comme l'effondrement du Rana Plaza au Bangladesh en avril 2013, un immeuble abritant des ateliers de confection pour de grandes marques occidentales. Cet accident avait tué plus d'un millier d'ouvriers et blessé plus de 2.000 autres.

Avec cette loi, "la France fait figure de pays pionnier en la matière", souligne Alice Bordaçarre, d'ActionAid France-Peuples Solidaires, citée dans le communiqué.

"Elle a donc un rôle primordial à jouer dans les négociations à Genève fin octobre, et il serait incompréhensible que notre gouvernement ne soutienne pas activement ce projet de traité international, et ne pousse pas l'Union européenne à faire de même", ajoute-t-elle.

Avec l'Afrique du Sud, l'Equateur est à l'initiative d'un groupe de travail du Conseil des droits de l'homme de l'ONU en vue de l'adoption d'un traité contraignant sur les obligations des multinationales en matière de droits de l'homme.

Lancé en 2014, ce groupe discutera pour la première fois à Genève d'un projet de document. Pour l'instant, les pays occidentaux, dont l'UE et y compris la France, se sont montrés réticents.

Fin septembre, la ministre équatorienne des Affaires étrangères Maria Fernanda Espinosa a rencontré des députés français à Paris pour convaincre la France de soutenir son projet.



Retour en haut

Grands titres

Prev Next Page:
Le Sénégal en cinq points

juillet 28, 2017

Le Sénégal en cinq points

AE ENTREPRISE

logo AE
Afrique Expansion Inc.

Créée en 1995, Afrique Expansion Inc. est une firme de consultants en communication et développement international dont la mission est de promouvoir les relations et les partenariats d’affaires entre les entreprises canadiennes et africaines.
Plus d'infos

AE MAGAZINE

  • logo AEM
    Afrique Expansion Magazine

    Depuis 12 ans, Afrique Expansion Magazine est une revue internationale des affaires qui fait la promotion des échanges commerciaux et des partenariats d’affaires entre l’Afrique et les Amériques... + Plus d'info...
    + Plus d'info...

FORUM AFRIQUE EXPANSION

  • logo forum new
    Forum Afrique Expansion

    Rendez-vous d’affaires Organisé par Afrique Expansion Magazine. Il réunit des entrepreneurs, personnalités politiques et dirigeants d’organismes publics et privés...
    + Plus d'info...

CONTACT

  • Afrique Expansion Magazine est une publication du groupe Geramcommunications Inc.
    Tel: +1 (450) 902-0527
    Fax: +1 (514) 393-9024
    Email:
    Équipe
    facebookTwitterYoutubeLinkedin

Web Analytics
×
Newsletter

Abonnez-vous à notre infolettre

* Obligatoire