Menu

Soudan du Sud : les rebelles revendiquent une embuscade meurtrière

Les rebelles sud-soudanais ont revendiqué vendredi une embuscade menée jeudi contre un convoi circulant sur une des principales routes du pays, faisant au moins 15 morts selon les autorités de ce pays en guerre, et plus de 40 victimes dont des civils, selon les rebelles.

"C'est notre réponse aux attaques constantes menées contre nos bases", a déclaré dans un communiqué le colonel Lam Paul Gabriel, porte-parole adjoint des forces rebelles, l'Armée de libération du peuple soudanais en opposition (SPLA-IO).

Jeudi, un convoi civil escorté par des militaires, constitué d'au moins 30 véhicules, a été attaqué à hauteur du village de Moli sur la route Juba-Nimule, qui relie la capitale sud-soudanaise à la frontière ougandaise.

Selon la police sud-soudanaise, deux véhicules civils et un véhicule militaire ont été touchés lors de l'attaque de ce convoi qui se dirigeait vers Juba, faisant au moins 15 morts. Dix militaires, dont un colonel, figurent parmi eux.

Selon la SPLA-IO, 40 personnes sont décédées dans l'attaque, "dont des civils pris entre deux feux", et 13 véhicules ont été détruits, dont quatre militaires.

"La SPLA-IO regrette la perte des vies de civils, victimes de l'échange de coups de feu avec les forces du gouvernement, qui les utilisent comme couverture", a indiqué le colonel Lam Paul Gabriel. "L'attaque visait directement les véhicules de l'escorte".

"Les civils sont désormais prévenus: pour éviter ce genre d'incident sur cette route, ils ne doivent pas se déplacer avec l'armée", a-t-il ajouté.

Les rebelles ont également affirmé qu'ils ne rejoindraient pas le dialogue national, lancé fin mai par le président Salva Kiir, sans leur commandant en chef, l'ex-vice-président Riek Machar. M. Kiir a exclu que Riek Machar, exilé en Afrique du Sud, puisse participer à ce processus controversé.

Cette embuscade est la seconde cette semaine sur l'axe Juba-Nimule. La première attaque, lundi, avait fait un mort et quatre blessés.

Cette route très peu sûre, par où transitent les importations de nourriture et carburant, notamment, est essentielle pour le Soudan du Sud, pays ravagé par trois ans et demi de guerre civile et qui ne produit presque plus rien. Elle est aussi empruntée par les civils fuyant les combats pour se réfugier en Ouganda.

Depuis janvier, le gouvernement a déployé des escortes militaires pour les convois qui l'empruntent. Malgré cela, il y a eu au moins quatre attaques mortelles, jamais revendiquées.

Indépendant depuis 2011, le Soudan du Sud a plongé en décembre 2013 dans une guerre civile qui a fait des dizaines de milliers de morts et contraint plus de 3,7 millions de personnes à fuir leur foyer.



Retour en haut

Grands titres

Prev Next Page:
Le Sénégal en cinq points

juillet 28, 2017

Le Sénégal en cinq points

AE ENTREPRISE

logo AE
Afrique Expansion Inc.

Créée en 1995, Afrique Expansion Inc. est une firme de consultants en communication et développement international dont la mission est de promouvoir les relations et les partenariats d’affaires entre les entreprises canadiennes et africaines.
Plus d'infos

AE MAGAZINE

  • logo AEM
    Afrique Expansion Magazine

    Depuis 12 ans, Afrique Expansion Magazine est une revue internationale des affaires qui fait la promotion des échanges commerciaux et des partenariats d’affaires entre l’Afrique et les Amériques... + Plus d'info...
    + Plus d'info...

FORUM AFRIQUE EXPANSION

  • logo forum new
    Forum Afrique Expansion

    Rendez-vous d’affaires Organisé par Afrique Expansion Magazine. Il réunit des entrepreneurs, personnalités politiques et dirigeants d’organismes publics et privés...
    + Plus d'info...

CONTACT

  • Afrique Expansion Magazine est une publication du groupe Geramcommunications Inc.
    Tel: +1 (450) 902-0527
    Fax: +1 (514) 393-9024
    Email:
    Équipe
    facebookTwitterYoutubeLinkedin

Web Analytics
×
Newsletter

Abonnez-vous à notre infolettre

* Obligatoire