Menu

Angola: les élections générales fixées au 23 août

Le Conseil de la République angolais, dirigé par le président José Eduardo dos Santos, a fixé au 23 août prochain la date des élections générales qui doivent marquer la fin du règne de trente-huit ans du chef de l'Etat sortant à la tête du pays.

"Sur proposition du président de la République (...) le Conseil de la République a approuvé lundi la date du 23 août pour la tenue des élections générales en Angola", a déclaré le porte-parole du Conseil, le procureur général de la République Joao Maria de Sousa, lors d'une conférence de presse radiodiffusée.

Le chef de l'Etat doit maintenant formellement convoquer les 9,6 millions d'électeurs angolais.

Au pouvoir depuis 1979, M. dos Santos, 74 ans, a annoncé qu'il ne se représenterait pas lors de ce scrutin.

En février, son parti, le Mouvement populaire pour la libération de l'Angola (MPLA), a désigné l'actuel ministre de la Défense José Lourenço pour lui succéder en cas de victoire, très probable.

M. Dos Santos est critiqué par ses adversaires pour avoir mis l'Etat et l'économie en coupe réglée, notamment en offrant à sa famille et à ses proches la direction de nombreuses entreprises. Isabel dos Santos, fille du chef de l'Etat, est ainsi PDG de la compagnie pétrolière nationale, Sonangol.

Son régime est aussi épinglé pour ses violations des droits de l'Homme, notamment par la police et la justice qui répriment toute contestation. La semaine dernière encore, sept manifestants d'opposition ont été condamnés à 45 jours de prison ferme pour avoir exigé la transparence lors des élections.

"Toutes les conditions politiques, législatives, financières, logistiques et de sécurité sont remplies pour des élections générales transparentes et sans contrainte", a estimé lundi M. dos Santos, cité par le procureur de Sousa.

L'opposition ont toutefois déjà exprimé ses inquiétudes sur les conditions d'organisation du scrutin.

Le Conseil de la République, où elle est représenté, est un organe consultatif présidé par le chef de l'Etat.

L'Angola est classé 164e sur 176 pays au dernier classement de l'ONG Transparency International sur la corruption.

L'Angola est avec le Nigeria l'un des deux principaux pays producteurs de pétrole d'Afrique subsaharienne mais reste l'un des plus pauvres du continent. La chute des cours du brut en 2014 l'a plongé dans une sévère crise économique.



Retour en haut

Grands titres

Prev Next Page:
Le Sénégal en cinq points

juillet 28, 2017

Le Sénégal en cinq points

AE ENTREPRISE

logo AE
Afrique Expansion Inc.

Créée en 1995, Afrique Expansion Inc. est une firme de consultants en communication et développement international dont la mission est de promouvoir les relations et les partenariats d’affaires entre les entreprises canadiennes et africaines.
Plus d'infos

AE MAGAZINE

  • logo AEM
    Afrique Expansion Magazine

    Depuis 12 ans, Afrique Expansion Magazine est une revue internationale des affaires qui fait la promotion des échanges commerciaux et des partenariats d’affaires entre l’Afrique et les Amériques... + Plus d'info...
    + Plus d'info...

FORUM AFRIQUE EXPANSION

  • logo forum new
    Forum Afrique Expansion

    Rendez-vous d’affaires Organisé par Afrique Expansion Magazine. Il réunit des entrepreneurs, personnalités politiques et dirigeants d’organismes publics et privés...
    + Plus d'info...

CONTACT

  • Afrique Expansion Magazine est une publication du groupe Geramcommunications Inc.
    Tel: +1 (450) 902-0527
    Fax: +1 (514) 393-9024
    Email:
    Équipe
    facebookTwitterYoutubeLinkedin

Web Analytics
×
Newsletter

Abonnez-vous à notre infolettre

* Obligatoire