Menu

Kenya: 13 morts dans des violences entre éleveurs depuis lundi

Treize personnes, dont sept femmes et quatre enfants, ont été tuées depuis lundi dans le centre du Kenya dans un cycle de violences et de représailles, sur fond de sécheresse, entre deux tribus d'éleveurs rivales, a-t-on appris auprès de la Croix-Rouge et de source policière.

D'après le porte-parole de la police, George Kinoti, les violences ont débuté lundi lorsque des éleveurs Ilchamus, un sous-groupe de l'ethnie Tugen, ont mené une attaque contre des membres de l'ethnie Pokot pour voler du bétail, tuant deux hommes au passage, dans le comté de Baringo, à environ 250 km au nord de Nairobi.

Dans la foulée de ce raid, mardi, deux femmes Pokot ont également été tuées, de nouveau par des Ilchamus présumés, provoquant la colère des Pokot qui ont organisé une expédition punitive.

"Dans la nuit du 14 (au 15 mars) 2017, des Pokot ont organisé une attaque en représailles pour venger la mort des deux femmes", au cours de laquelle ils ont attaqué une ferme, tuant "cinq femmes et quatre enfants" Ilchamus.

Quatre autres personnes ont été blessées dans ce dernier raid: un bébé souffrant de légères contusions, ainsi que deux enfants et un adulte, tous trois blessés par balles et hospitalisés depuis, selon le communiqué de la Croix-Rouge kényane.

"Il est déplorable de voir que la majorité des victimes sont des enfants et des femmes", a réagi le secrétaire général de la Croix-Rouge kényane Abbas Gullet.

"J'appelle toutes les parties au conflit, notamment les chefs coutumiers des communautés Pokot, Tugen et Ilchamus, à s'asseoir à la table et à régler ce conflit pour éviter la perte d'autres vies innocentes", a-t-il plaidé.

La situation est particulièrement volatile dans le centre du Kenya où se sont multipliées ces dernières semaines les violences impliquant des éleveurs semi-nomades, dont les troupeaux sont durement affectés par la sécheresse qui sévit actuellement en Afrique de l'Est.

Dans le comté voisin de Laikipia, ce sont plusieurs milliers d'éleveurs - certains armés de lances, d'autres d'armes automatiques - qui ont pénétré illégalement dans des ranchs et réserves privés à la recherche de pâtures pour leurs chèvres, vaches et moutons.

Un fermier britannique a été tué le 6 mars alors qu'il inspectait les dégâts causés dans son ranch par les éleveurs et leurs bêtes.

Les raisons de ces invasions de terres sont complexes. Certains évoquent la sécheresse ou une augmentation de la taille des troupeaux. D'autres assurent que l'approche des élections générales prévues en août et des accaparements de terres à répétition ont attisé les tensions.

Dans son communiqué, le porte-parole de la police assure que les opérations de sécurité en cours ont été renforcées depuis les derniers incidents.



Retour en haut

Grands titres

Prev Next Page:

AE ENTREPRISE

logo AE
Afrique Expansion Inc.

Créée en 1995, Afrique Expansion Inc. est une firme de consultants en communication et développement international dont la mission est de promouvoir les relations et les partenariats d’affaires entre les entreprises canadiennes et africaines.
Plus d'infos

AE MAGAZINE

  • logo AEM
    Afrique Expansion Magazine

    Depuis 12 ans, Afrique Expansion Magazine est une revue internationale des affaires qui fait la promotion des échanges commerciaux et des partenariats d’affaires entre l’Afrique et les Amériques... + Plus d'info...
    + Plus d'info...

FORUM AFRICA

  • logo forum new
    Forum Africa

    Rendez-vous d’affaires Organisé par Afrique Expansion Magazine. Il réunit des entrepreneurs, personnalités politiques et dirigeants d’organismes publics et privés...
    + Plus d'info...

CONTACT

  • Afrique Expansion Magazine est une publication du groupe Geramcommunications Inc.
    Tel: +1 (450) 902-0527
    Fax: +1 (514) 393-9024
    Email:
    Équipe
    facebookTwitterYoutubeLinkedin

Web Analytics
×
Newsletter

Abonnez-vous à notre infolettre

* Obligatoire