Menu

Corruption : le vice-président angolais mis en accusation au Portugal

Le vice-président angolais Manuel Vicente a été mis en accusation par la justice portugaise qui le soupçonne d'avoir payé 760 000 euros à un procureur pour que ce dernier classe deux enquêtes le visant en 2012, a annoncé jeudi le Parquet.

M. Vicente, qui était président de la compagnie pétrolière angolaise Sonangol à l'époque des faits présumés, sera jugé pour corruption active, blanchiment d'argent et falsification de document, a indiqué le Parquet général de la République dans un communiqué.

Complices présumés, son avocat Paulo Blanco et son représentant pour ses affaires au Portugal, Armindo Pires, ont également été mis en accusation.

L'ancien procureur portugais Orlando Figueira, arrêté en février 2016 et actuellement assigné à résidence sous le soupçon d'avoir perçu de l'argent du vice-président angolais, répondra pour des crimes de corruption passive, blanchiment d'argent, violation du secret de l'enquête et falsification de document.

Peu après l'arrestation du magistrat, M. Vicente avait nié toute implication dans cette affaire, affirmant n'avoir "absolument rien à voir avec un quelconque paiement".

Le dirigeant angolais âgé de 60 ans sera informé de l'acte d'accusation le visant par le biais d'une commission rogatoire adressée aux autorités angolaises, a précisé le parquet général portugais.

Selon les médias portugais, une des enquêtes classées par M. Figueira portait sur l'origine des fonds avec lesquels M. Vicente avait acheté un appartement de luxe dans la banlieue de Lisbonne.

Fin 2012, des révélations faites par la presse portugaise sur des enquêtes ciblant plusieurs hauts responsables du régime de Luanda avaient jeté un froid sur les relations diplomatiques entre le Portugal et l'Angola, une de ses anciennes colonies africaines.

Manuel Vicente fut un temps considéré comme le dauphin du président José Eduardo dos Santos, qui règne sans partage sur l'Angola depuis 37 ans. Début février, le chef de l'Etat a confirmé qu'il ne briguerait pas de nouveau mandat aux élections générales d'août, désignant l'actuel ministre de la Défense, Joao Lourenço, comme son successeur.



Retour en haut

Grands titres

Prev Next Page:
Le Sénégal en cinq points

juillet 28, 2017

Le Sénégal en cinq points

AE ENTREPRISE

logo AE
Afrique Expansion Inc.

Créée en 1995, Afrique Expansion Inc. est une firme de consultants en communication et développement international dont la mission est de promouvoir les relations et les partenariats d’affaires entre les entreprises canadiennes et africaines.
Plus d'infos

AE MAGAZINE

  • logo AEM
    Afrique Expansion Magazine

    Depuis 12 ans, Afrique Expansion Magazine est une revue internationale des affaires qui fait la promotion des échanges commerciaux et des partenariats d’affaires entre l’Afrique et les Amériques... + Plus d'info...
    + Plus d'info...

FORUM AFRIQUE EXPANSION

  • logo forum new
    Forum Afrique Expansion

    Rendez-vous d’affaires Organisé par Afrique Expansion Magazine. Il réunit des entrepreneurs, personnalités politiques et dirigeants d’organismes publics et privés...
    + Plus d'info...

CONTACT

  • Afrique Expansion Magazine est une publication du groupe Geramcommunications Inc.
    Tel: +1 (450) 902-0527
    Fax: +1 (514) 393-9024
    Email:
    Équipe
    facebookTwitterYoutubeLinkedin

Web Analytics
×
Newsletter

Abonnez-vous à notre infolettre

* Obligatoire