Menu

La Banque mondiale table sur de bonnes perspectives pour les économies d’Afrique subsaharienne

Les économies de l’Afrique subsaharienne affichent dans leur ensemble des signes de progression et le PIB moyen de la zone devrait progresser cette année de 2,6% comparativement à un ralentissement net observé en 2016.

Voilà les conclusions de la nouvelle édition d’ « Africa’s Pulse », un rapport semestriel de la Banque mondiale qui analyse l’état des économies africaines.

Selon le document de 120 pages, la croissance globale du continent devrait passer à 3,2 % en 2018 et à 3,5 % en 2019, soutenue par la reprise des grandes puissances du continent (l’Afrique du Sud, le Nigeria, Angola). Cependant, ce redressement demeurera assez lent dans certaines économies en raison d’un ajustement insuffisant par rapport à la baisse des prix des matières premières et à l’incertitude des politiques publiques.

De ce rapport, il ressort que sept pays de la région, aidés surtout par la demande intérieure, devraient connaître une résilience économique certaine cette année. Représentant près de 27% de la population de la région et 13% de son PIB global, la Côte d’Ivoire, l’Éthiopie, le Kenya, le Mali, le Rwanda, le Sénégal et la Tanzanie ont connu une croissance soutenue de plus de 5,4% entre 2015 et 2017.

Le rapport prédit quelques nuages pour les pays exportateurs de pétrole, notamment les pays de la zone CEMAC, tandis que les pays exportateurs de métaux devraient connaitre un léger redressement. Les économies moins dépendantes des matières premières devraient connaître une croissance forte, portée en particulier par l’investissement dans les infrastructures, les secteurs de services à forte potentialité et la reprise de la production agricole. « Alors que les pays procèdent à des ajustements budgétaires, nous devons faire en sorte que la conjoncture demeure propice à l’investissement afin que les pays d’Afrique subsaharienne connaissent une reprise plus forte », a expliqué Albert G. Zeufack, économiste en chef de la Banque mondiale pour la région Afrique.

« Nous devons mettre en œuvre des réformes qui augmentent la productivité des travailleurs africains et créer un environnement macroéconomique stable. Des emplois plus productifs et de meilleure qualité contribuent à lutter contre la pauvreté sur le continent », poursuit l’économiste.

Le rapport révèle également que l’Afrique subsaharienne a enregistré un recul de la croissance des investissements de près de 8 % en 2014 à 0,6 % en 2015.

« La croissance doit être plus inclusive et nécessitera de s’attaquer au ralentissement de l’investissement et aux coûts logistiques élevés des échanges qui nuisent à la compétitivité », martèle Punam Chuhan-Pole (photo), économiste principal à la Banque mondiale et auteur du rapport.



Retour en haut

Grands titres

Prev Next Page:

AE ENTREPRISE

logo AE
Afrique Expansion Inc.

Créée en 1995, Afrique Expansion Inc. est une firme de consultants en communication et développement international dont la mission est de promouvoir les relations et les partenariats d’affaires entre les entreprises canadiennes et africaines.
Plus d'infos

AE MAGAZINE

  • logo AEM
    Afrique Expansion Magazine

    Depuis 12 ans, Afrique Expansion Magazine est une revue internationale des affaires qui fait la promotion des échanges commerciaux et des partenariats d’affaires entre l’Afrique et les Amériques... + Plus d'info...
    + Plus d'info...

FORUM AFRIQUE EXPANSION

  • logo forum new
    Forum Afrique Expansion

    Rendez-vous d’affaires Organisé par Afrique Expansion Magazine. Il réunit des entrepreneurs, personnalités politiques et dirigeants d’organismes publics et privés...
    + Plus d'info...

CONTACT

  • Afrique Expansion Magazine est une publication du groupe Geramcommunications Inc.
    Tel: +1 (450) 902-0527
    Fax: +1 (514) 393-9024
    Email:
    Équipe
    facebookTwitterYoutubeLinkedin

Web Analytics
×
Newsletter

Abonnez-vous à notre infolettre

* Obligatoire