Menu

La sécurité alimentaire en Afrique : l’alimentation en eaux troubles

Nourrir une population de plus en plus croissante reste donc un défi pou l’Afrique, comme nous l’indiquons en ouverture de ce dossier. Au-delà des causes naturelles, d’autres menaces doivent être identifiées formellement et combattues.

De nombreux spécialistes ont indiqué que la fameuse « insécurité alimentaire » en Afrique est au croisement de nombreuses causes et cumulatives. Elle résulte d'un ensemble de plans stratégiques inadaptés à partir de politiques viciées. Malheureusement, la survie des populations impose souvent une complaisance à tous les niveaux qui contribue à faire fondre les réserves alimentaires du continent.

Si au niveau des terres (80% des surfaces arables non cultivées dans le monde), il y a encore une marge intéressante pour la diversification et l’augmentation des ressources vivrières, les ressources halieutiques sont par contre victimes d’une surexploitation sans nom. Un rapport de l’Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) publié l’année dernière indiquait que 31,4% des stocks de poissons dans le monde étaient surexploités, 58,1% des stocks pleinement exploités et seulement 10,5% sous-exploités. Et lorsqu’on sait que sur la cinquantaine de pays dépendant de la pêche, plus d’une quarantaine sont des pays en voie de développement, la sonnette d’alarme mérite d’être tirée sans fin.

Les premiers responsables de cette situation sont les industriels, qui, dans l’implacable logique du rendement, vident les côtes africaines. La Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) s’en était émue à plusieurs reprises et appelé à cesser les subventions à la pêche, ce qui favorise la surexploitation et épuise les réserves de poisson. La disparition des zones de pêche artisanales, si chères à des communautés importantes, favorise non seulement une pénurie de la ressource, mais provoque également du chômage.

Les côtes de l’Afrique de l’Ouest sont les plus touchées. Dans un document diffusé il y a quelques mois, l’ONG Greenpeace expliquait que « les nations d'Afrique de l'Ouest peuvent s'enorgueillir de posséder les zones de pêche les plus riches du monde, mais leur sécurité alimentaire est en danger. Ces 30 dernières années, les flottes de pêche européennes et asiatiques se sont mises à opérer dans les eaux d'Afrique de l'Ouest, après avoir totalement épuisé leurs propres stocks de poissons. L'Afrique subsaharienne est donc à présent la seule région du monde où la consommation de poisson par individu est actuellement en chute, notamment parce que les flottes de pêche étrangères y ont capturé d'énormes quantités de poisson. »

Ce qui éclaire pleinement sur la problématique de l’insécurité alimentaire sur le continent africain. De solutions pour lutter contre cet impair ? Pas facile pour des États qui ont depuis bradé une certaine souveraineté contre des aides financières ou autres. Par conséquents, seule une prise de conscience globale pourrait permettre une modification des pratiques et un renouvellement à moyen terme des espèces et des stocks.

À Greenpeace comme chez d’autres observateurs indépendants, on propose principalement « de mettre fin à la pêche illégale, non-déclarée, non-régulée; à l'élimination des pratiques de pêche destructrice pour garantir des stocks durables de vie marine; à la réduction de la taille et du nombre de flottes étrangères admises à pêcher dans les eaux africaines, avec une surveillance et un contrôle accrus de celles qui restent; une pêche durable et des opérations de transformation du poisson gérées et financées par les Africains, offrant des ressources, une sécurité alimentaire et soulageant la pauvreté dans la région; et surtout, le plus important, que les eaux africaines soient gérées par des organisations régionales de gestion des océans correctement financées. »



Retour en haut

Grands titres

Prev Next Page:
Le Sénégal en cinq points

juillet 28, 2017

Le Sénégal en cinq points

AE ENTREPRISE

logo AE
Afrique Expansion Inc.

Créée en 1995, Afrique Expansion Inc. est une firme de consultants en communication et développement international dont la mission est de promouvoir les relations et les partenariats d’affaires entre les entreprises canadiennes et africaines.
Plus d'infos

AE MAGAZINE

  • logo AEM
    Afrique Expansion Magazine

    Depuis 12 ans, Afrique Expansion Magazine est une revue internationale des affaires qui fait la promotion des échanges commerciaux et des partenariats d’affaires entre l’Afrique et les Amériques... + Plus d'info...
    + Plus d'info...

FORUM AFRIQUE EXPANSION

  • logo forum new
    Forum Afrique Expansion

    Rendez-vous d’affaires Organisé par Afrique Expansion Magazine. Il réunit des entrepreneurs, personnalités politiques et dirigeants d’organismes publics et privés...
    + Plus d'info...

CONTACT

  • Afrique Expansion Magazine est une publication du groupe Geramcommunications Inc.
    Tel: +1 (450) 902-0527
    Fax: +1 (514) 393-9024
    Email:
    Équipe
    facebookTwitterYoutubeLinkedin

Web Analytics
×
Newsletter

Abonnez-vous à notre infolettre

* Obligatoire