Menu

Énergie solaire - Une Afrique qui baigne dans la lumière

Un Africain sur deux n’a pas accès à l’électricité. Un grave déficit qui est également une opportunité pour le continent africain.

L'Afrique possède un formidable potentiel encore inexploité en termes d'énergie solaire, du fait entres autre de sa répartition sur les territoires qui lui donne beaucoup d’avantages comparée aux autres énergies renouvelables. Selon les données du Joint Research Center de la Commission européenne citées par Jeune Afrique, "la plupart des régions d’Afrique profitent d’une irradiation supérieure à 2 000 kWh/m2 (environ deux fois plus que la majorité des pays européens), avec des pointes à 2 800 kWh/m2, comme en Namibie".

Cet énorme potentiel leur permet d’envisager la construction de parcs solaires connectés au réseau national et de développer des solutions hors système comme le kit domestique composé d’un panneau et de quelques lampes ou encore un mini-réseau pouvant alimenter une petite ville. Contrairement aux autres énergies renouvelables, le solaire est moins complexe et plus rapide à mettre en place. En effet, là ou la construction d’un barrage hydraulique nécessite de longues études préalables qui prennent plusieurs années, celle d'une centrale solaire prend beaucoup moins de temps, minimum 2 ans.

« L’Afrique a un gros potentiel en énergie solaire, un potentiel de 1 000 gigawatt », a affirmé Charles Cormier, directeur de l'énergie pour la région du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord à la Banque mondiale, lors d’une présentation durant la COP22 en novembre 2016, à Marrakech au Maroc. Mais, malgré ce potentiel, le continent ne dispose que de 1% de ce type d’énergie renouvelable dans son réseau alors même que, « sur les prochaines décennies, il y aura un grand besoin », a affirmé M. Cormier.

Cependant, selon la Banque africaine de développement (BAD), pour que le solaire se développe véritablement en Afrique, il faudrait 33 milliards de dollars d’investissements par an pendant 20 ans. Il est donc important de rassurer les investisseurs pour qu’ils se lancent dans ce secteur très promoteur. C'est déjà le cas dans des pays comme le Sénégal où "la révolution solaire" est en marche. Le pays prévoit d'inaugurer en 2017 quatre autres centrales solaires, d’une capacité totale de 100 MW dont deux produiront 30 MW chacune et les deux autres 20 MW chacune.

Par ailleurs, pour des raisons climatiques évidentes, les pays du Maghreb et du Sahel ont également un fort potentiel en matière d’énergie solaire. C'est donc naturellement qu'ils affichent quasiment tous leur volontarisme dans le domaine même si leurs projets de diversification énergétique diffèrent par leur niveau de maturité.

Ainsi, en 2009, le Maroc a mis en place une agence dénommée MASEN dont la mission est de porter à 14% la part du solaire dans la production électrique nationale avec le lancement entre autres, du complexe solaire de Ouarzazate qui représente un milliard d’euros d’investissements en plus du don de 43 millions d’euros de l’Union européenne. Le Maroc a aussi inauguré en 2016, la plus grande centrale à énergie solaire concentrée au monde, Noor ("lumière" en arabe), qui a été financé par la BAD, principal bailleur de fonds avec près de 200 millions de dollars investis.

Gros pays exportateur de pétrole et de gaz, l’Algérie souhaite également rentabiliser son ensoleillement exceptionnel. Ainsi, le pays entend combler 30% à 40% de ses besoins en électricité grâce aux énergies renouvelables. Une vingtaine de centrales photovoltaïques, dont la capacité est estimée à près de 350 MW, devraient être mises en place très prochainement.

Enfin, du côté du Sahel, l'accent est mis en particulier sur les panneaux solaires à vocation familiale, destinés à permettre aux populations situées loin des centres urbains d’être éclairées sans être obligées d’avoir recours à des groupes électrogènes gros consommateurs de gasoil. Les autorités espèrent des investissements étrangers pour pouvoir construire des centrales solaires de taille moyenne destinées à être gérées par des associations et des communautés décentralisées.



Retour en haut

Grands titres

Prev Next Page:

AE ENTREPRISE

logo AE
Afrique Expansion Inc.

Créée en 1995, Afrique Expansion Inc. est une firme de consultants en communication et développement international dont la mission est de promouvoir les relations et les partenariats d’affaires entre les entreprises canadiennes et africaines.
Plus d'infos

AE MAGAZINE

  • logo AEM
    Afrique Expansion Magazine

    Depuis 12 ans, Afrique Expansion Magazine est une revue internationale des affaires qui fait la promotion des échanges commerciaux et des partenariats d’affaires entre l’Afrique et les Amériques... + Plus d'info...
    + Plus d'info...

FORUM AFRIQUE EXPANSION

  • logo forum new
    Forum Afrique Expansion

    Rendez-vous d’affaires Organisé par Afrique Expansion Magazine. Il réunit des entrepreneurs, personnalités politiques et dirigeants d’organismes publics et privés...
    + Plus d'info...

CONTACT

  • Afrique Expansion Magazine est une publication du groupe Geramcommunications Inc.
    Tel: +1 (450) 902-0527
    Fax: +1 (514) 393-9024
    Email:
    Équipe
    facebookTwitterYoutubeLinkedin

Web Analytics
×
Newsletter

Abonnez-vous à notre infolettre

* Obligatoire