Menu

Forum de Davos – Chine et Brexit dans l’ombre de Donald Trump

Alors que l’élite économique mondiale se réunit à Davos, l’édition 2017 de ce forum annuel généralement prévisible l’est beaucoup moins cette année. En cause différents enjeux de grande importance, de la présence historique du leader chinois aux discussions sur le Brexit, sans oublier l’omniprésent ombrage du président américain élu Donald Trump.

Les commentateurs vous diront que c’est là un appréciable changement. Pour une fois, le Forum économique mondial (WEF) de Davos présente de réels enjeux de première importance, le tout en marge de l’investiture du 45e président américain Donald J. Trump prévue vendredi. S’étant à mainte reprises exprimé contre les accords de libre-échange qui, selon lui, coûtent de nombreux emplois aux Américains, le milliardaire, bien qu’absent de l’événement, n’en projette pas moins son ombre sur chaque question discutée.

N’eut été de Trump, la grande vedette de ce forum aurait assurément été Xi Jinping, premier président chinois à se rendre à Davos dans les 47 ans d’existence de l’événement. L’homme fort de la deuxième puissance économique mondiale est à la tête de la plus imposante délégation chinoise à s’être jamais présenté en Suisse, une façon pour lui d’affirmer la position de son pays comme grand leader international. De richissimes hommes d’affaires l’accompagnent, notamment Jack Ma, fondateur du géant du commerce en ligne Alibaba, ou encore Wang Jianlin qui dirige le conglomérat Dalian Wanda.

Si M. Xi entend se faire l’apôtre du libre-échange à Davos, un autre dossier attire déjà beaucoup l’attention. Le Brexit anglais a causé une profonde commotion, d’abord en Europe mais également à l’ensemble du globe. Après avoir donné à Londres les grandes lignes de son plan visant à quitter l’Union européenne (UE), la première ministre britannique Theresa May est elle aussi présente en Suisse. Elle doit d’ailleurs rencontrer en tête à tête le président chinois, une rencontre visant à consolider la relation commerciale entre les deux nations en cette période de grande incertitude. Dans pareil contexte, pas surprenant que le fondateur du WEF, Klauss Schwab, est appelé les participants à « surmonter le présent climat de division et de négativisme ».

« Le monde se transforme technologiquement, économiquement, socialement et politiquement. Il n’y a pas de solutions toutes prêtes et simples, a déclaré à la BBC M. Schwab mardi en ouverture du forum. Nous avons un urgent besoin d’actions pragmatiques et orientées vers le futur, même s’il ne s’agit que de petits pas visant à offrir des récits positifs sur la marche du monde. »

À lire ce plaidoyer, difficile de ne pas y voir une réponse à l’élection surprise de Donald Trump à la Maison-Blanche, un événement politique vécu comme un drame un peu partout sur la planète. À Davos, où le libre-échange est mis de l’avant et célébré, l’arrivée du bouillant milliardaire à la tête de la première puissance économique mondiale fait craindre le pire.

Le président élu n’est pas présent en Suisse et y a plutôt délégué Anthony Scaramucci, un de ses proches conseillers et donateur notoire à sa campagne présidentielle. Mais qu’il soit sur place ou non, Donald Trump est sources de nombreuses conversations et commentaires, un peu à l’image d’un éléphant dans la pièce. Et alors que l’administration Obama vit ses derniers jours en poste, certains ténors ne se gênent pas pour décrier les positions ouvertement protectionnistes du prochain président.

« Il est évident que le nouveau président surfe sur la colère. Mais, a-t-il examiné les moyens de remédier à cette situation sans mettre en péril les opportunités économiques, sans ériger de nouvelles barrières et sans provoquer plus de troubles ? », s'est interrogé le secrétaire d’État américain John Kerry, cité par l’Agence France-Presse.

Autre voix au chapitre, même constat alarmant. Pour le Prix Nobel d’économie américain Joseph Stiglitz, de durs lendemains sont à prévoir aux États-Unis si Trump met bien en œuvre le programme qu’il claironne sur toutes les tribunes.

« Cela ne marchera pas, j'en suis sûr », a déclaré devant la presse M. Stiglitz cité lui aussi par l’AFP. « Il ne comprend pas vraiment que ses politiques macroéconomiques vont conduire à une aggravation du déficit commercial. Il peut certes ramener des milliers d'emplois en tapant sans cesse sur les entreprises, mais d'un point de vue macroéconomique, il ne réussira pas. »

Les sujets et débats seront donc nombreux cette semaine à Davos et c’est pourquoi l’équipe d’Afrique Expansion y consacrera ses pages éditoriales. Un tour d’horizon qui scrutera les principaux enjeux de l’événement, de l’historique présence chinoise au Brexit, sans oublier celui dont le monde parle malgré son absence, le futur président Donald J. Trump. Un dossier à lire tout au long de la semaine dans les pages web de votre pont économique entre l’Amérique et le continent africain.



Retour en haut

Grands titres

Prev Next Page:
Le Sénégal en cinq points

juillet 28, 2017

Le Sénégal en cinq points

AE ENTREPRISE

logo AE
Afrique Expansion Inc.

Créée en 1995, Afrique Expansion Inc. est une firme de consultants en communication et développement international dont la mission est de promouvoir les relations et les partenariats d’affaires entre les entreprises canadiennes et africaines.
Plus d'infos

AE MAGAZINE

  • logo AEM
    Afrique Expansion Magazine

    Depuis 12 ans, Afrique Expansion Magazine est une revue internationale des affaires qui fait la promotion des échanges commerciaux et des partenariats d’affaires entre l’Afrique et les Amériques... + Plus d'info...
    + Plus d'info...

FORUM AFRIQUE EXPANSION

  • logo forum new
    Forum Afrique Expansion

    Rendez-vous d’affaires Organisé par Afrique Expansion Magazine. Il réunit des entrepreneurs, personnalités politiques et dirigeants d’organismes publics et privés...
    + Plus d'info...

CONTACT

  • Afrique Expansion Magazine est une publication du groupe Geramcommunications Inc.
    Tel: +1 (450) 902-0527
    Fax: +1 (514) 393-9024
    Email:
    Équipe
    facebookTwitterYoutubeLinkedin

Web Analytics
×
Newsletter

Abonnez-vous à notre infolettre

* Obligatoire